». Christophe Colomb est un navigateur italien né en 1451 sur le territoire gênois (), qui comprenait à l'époque la Ligurie et la Corse, et mort à Valladolid en 1506.. Il est le premier à avoir découvert l'Amérique, en 1492, alors qu'il croyait avoir trouvé un nouveau chemin vers les Indes, terme qui désignait à l'époque l'Asie. Contrairement à un mythe bien enraciné, il semblerait que seuls les deux plus petits navires de Colomb, la Niña et la Pinta, furent des caravelles ; le navire amiral fut plus vraisemblablement une grosse nef à voiles rectangulaires (« navo » ou « nao » en portugais)... Les caravelles désignent de petits voiliers de 40 à 60 tonneaux (mesure de capacité), avec un équipage d'une vingtaine d'hommes qui dorment sur l'unique pont supérieur, coupé et surélevé. A lire : « Christophe Colomb raconté par son fils » - Fernando Colomb - Librairie Académique Perrin, Paris, 1986. Quant à la Pinta, il est aussi possible qu'elle ait eu un autre nom (Certains ont avancé Santana). Les caravelles désignent une autre catégorie de navires développée par les Portugais. DOSSIER HISTIOIRE Christophe Colomb Comment Christophe Colomb a-t-il découvert l’Amérique ? Il fait escale aux îles Canaries pour réparer les premières avaries. Une synthèse d'environ 10/13 lignes. Elle doit sa richesse grâce au commerce avec l'Orient. Son projet le taraude, il cherche un mécène pour financer une expédition. Son autorité sur le Nouveau Monde lui échappe et sa présence sur l'île ne tient plus que grâce à la présence de quelques fidèles de la première heure. « La conversion de la Gallega en la Santa Maria est improbable. Il a navigué en mer Méditerranée. L'île tropicale est recouverte d'une végétation luxuriante, bordée de grandes plages de sable blanc, au milieu d'une eau turquoise. Les deux navires repartent vers l'est mais le capitaine en second de l'expédition, Martin Pinzón commandant La Niña, prend une autre route en espérant doubler Colomb et arriver en Espagne le premier et ainsi s'attribuer la découverte. Le préfacier de l'édition française (note) du Journal de Christophe Colomb évoque la gaillardise des marins. Christophe Colomb débarque à la Guadeloupe en 1493 pendant son deuxième voyage et la bapti se Santa Maria de Guadalupe de Estremadura. «La découverte de l'Amérique» (Michel Lequenne, Maspéro, 1980). Ils vivent comme dans un paradis terrestre qu'il n'osait même pas imaginer. Appellation a posteriori de Las Casas car Colomb n'avait pas encore été nommé amiral. En 1451 serait né à Gènes, Cristoforo Colombo, l'aîné des quatre fils d'un couple de tisserand, Domenico et Susana Colombo. Il considère que cette biographie « est l'oeuvre d'un rhéteur, d'un polémiste, farcie d'additions maladroites et d'interpolations. En 1538, il rédigea une biographie de son père dont on n'a retrouvé qu'une traduction italienne. Christophe Colomb accoste pour la première fois le 12 octobre 1492 sur une île que les indigènes appellent Guanahani et qu'il rebaptise San Salvador. Il plante l'étendard et la croix et baptise l'île du nom de San Salvador (Saint Sauveur) au nom du Roi catholique. Entre-temps, les autres navires qui font la traversée ont rapporté en Europe l'échec de l'expédition et une bonne partie des hommes restés à « Hispaniola » se sont rebellés. Les Génois, les Vénitiens et les Portugais ont pris de l'avance dans la reconnaissance des nouvelles routes commerciales. En effet, Colomb s'était adressé pour financer son entreprise à don Luis de la Cerda, duc de Medina-Celi, seigneur de Cogolludo, de sang royal et apparenté en France où il était comte de Clermont et de Talmont. » C'est un lecteur attentif du récit de Marco polo, « Le livre des merveilles du monde » ou « Il Milione » (on retrouvera un exemplaire commenté de sa main). Il part en 1476 à bord d'un navire à destination de Lisbonne et de l'Angleterre. II] Les espaces à fortes contraintes dans le monde A) Des espaces de faible densité Génie : aptitude. Leur nom, qui viendrait du bas latin carabus, apparaît dans les sources vers 1440. rédiger une synthèse des observations; fixer de façon relative ou absolue les événements sur un axe chronologique; Matériel : Document 1 : textes du journal de bord de C. Colomb + mappemonde de Martellus (1489) Document 2 : Lettre de C. Colomb aux Rois Catholiques + Mappemonde du X s. Retrouvez ci-dessous la carte mentale vierge utilisée en classe pour vous entraîner à la maison: Pour la version en pdf, cliquez ici. C'était le fils d'un tisserand, Domenico Colombo. Navigateur « espagnol d’origine italienne », Christophe Colomb est célèbre pour avoir "découvert" le Nouveau Monde en 1492 alors qu’il cherchait la route des Indes. Ils rencontrent ces Indiens et fait commerce avec eux : Puis, il part immédiatement à la recherche des « maisons aux toits d'or » décritent par Marco Polo. Autrement dit, il n'y a peut-être jamais eu de Santa Maria ! » écrit Apolinar Tejera (note). En aval, il essaie de mettre en lumièreles conséquences,multiples et complexes, de la Il a participé à la rédaction du Guide Gallimard sur Haïti. Celui-ci, qui appartient à l'Ordre militaro-religieux du Christ, fait orner les voiles de la célèbre croix rouge, emblème de son ordre... Les premiers navires de cette sorte servent à la reconnaissance des côtes africaines. Ces hommes auront pour mission de bâtir les fondations d'une cité, tête de pont pour la colonisation de la région. Christophe Colomb meurt le 20 Mai 1506 à Valladolid, dans l'indifférence totale. Les navires portugais cinglent vers toutes les mers du monde connu pour livrer commerce. Christophe Colomb et la découvertede l’Amérique»d’unemanièrestricte. «Rectificaciones al Bosquejo historico del Descubrimiento y Conquista de Santo Domingo S.D» (LCdA, S.D., 20 décembre 1914, repris dans le BAGN Nº 59 de 1948). J.-C.), neveu de la reine Hatshepsout, que le terme « pharaon » est pour la première fois employé pour désigner le roi d'Égypte. En définitive, la caraque de l'Amiral fut construite en Galice, la province atlantique espagnole située au nord du Portugal. Depuis lors, tous les livres scolaires d'histoire du monde écrivent faussement: « Les trois caravelles de Christophe Colomb: la Pinta, la Niña, et la Santa Maria » ! Enfin, ce sont des oiseaux « terrestres » qui apparaissent dans le ciel. Très utiles lui furent aussi l'astrolabe, inventé par les Arabes au Xe siècle et destiné à reconnaître la position des étoiles, les premières cartes marines, désignées sous le nom de « portulans », la boussole, enfin, qui permet de se situer par rapport à l'étoile polaire. On est mieux informé sur la Niña. C’est un personnage au passé confus et contradictoire, entouré de mystères, notamment en raison de sa discrétion sur sa jeunesse et ses origines. Mais, rapidement, les marins s'inquiètent. Même si les indiens qu'ils rencontrent portent des bijoux en or, offrent des masques garnie d'or, parlent d'une région, Bohio ou Bavèque, où celui-ci abondent, et même s'il découvre une rivière qu'il baptise « Rivière de l'or », les recherches de Colomb restent souvent infructueuses : « Il leur avait été démontré, que même dans ces pays, on ne pouvait acquérir l'or ni sans recherches ni sans peine, qu'il fallait, au contraire, du temps et de l'industrie... » Les faibles quantités d'or qu'il rapporte en Espagne jettent le trouble sur le bien-fondé de son expédition. De plus, l'expansion ottomane en Méditerranée risque de verrouiller définitivement les routes marchandes traditionnelles et terrestres vers les Indes. Altesses : Le roi (Ferdinand d’Aragon) et la reine (Isabelle de Castille) d’Espagne. Beaucoup partagent le point de vue de Colomb pour leur couper la route des Indes. de J. Barbey d'Aurevilly -- 1884 -- livre Elles sont remplacées par des nefs ou naos de plus gros tonnage, plus rondes, avec deux ou trois ponts, et équipées de voiles rectangulaires. Ils portent des bijoux en or pur et affirment qu'il existe bien, près de là, un royaume regorgeant d'or... Rassuré, et embarquant sept indigènes, il retourne en Espagne en mars 93. C’est au cours de son quatrième voyage qu’il arrive à la Marti nique, en 1502. Le 29 juin, il arrive devant le port de Saint-Domingue mais le commandeur de la place lui interdit d'accoster alors même qu'une terrible tempête se prépare. Pourtant, c’est lui que les historiens ont encore du mal à découvrir. Le révélateur du globe, Christophe Colomb et sa béatification future / Léon Bloy ; préf. Il sait que la Terre est ronde. Christophe Colomb a une solide expérience de marin. Voyages effectués par Christophe Colomb En 1498, le portugais Vasco de Gama trouve la route maritime des Indes en contournant l’Afrique. Colomb est accusé des pires intentions par ses ennemis. Il aura fallu sept ans pour les convaincre... Mais sa conviction à lui, il a eu le temps de se la forger. Le doute s'installe dans son esprit. C'était une caravelle redonda (note) construite à Moguer, qui avait pris le nom de la patronne de cette cité : Santa Clara. Fernando Colomb était né en 1488 des amours de Colomb avec Beatriz Enriquez. 3. Il va falloir être diplomates avec ces Indiens qui ne sont pas aussi dociles que prévu. Cela ne fait plus aucun doute, la terre est proche : Dans la nuit du 12 octobre 1492, à 2 H 15 exactement,le gabier, Juan Rodriguez, peut s'écrier : « Terre, Terre ! Nous le remercions d'avoir bien voulu nous confier le fruit de sa recherche. À la mort de son père, il hérita d'une fortune qui lui permit de vivre fastueusement, s'intéressant aux oeuvres d'art et aux beaux livres. Il se retrouve discrédité et il lui faudra attendre 5 ans avant de pouvoir monter une nouvelle expédition. Jean Christian Goguet est membre de la Société de Géographie de Paris. Là, il est émerveillé par ces indiens beaux et nus qui le reçoivent avec tous les honneurs : ce sont des Taïnos (qui signifie « nous sommes des hommes de bien ») et des Caraïbes ( « Les guerriers courageux »). 24 octobre 1492 : Colomb fait mettre sur la nef la grand voile et ses deux bonnettes, la trinquette, la civadière, la mi-saine, l'artimon et celle du château de poupe (note). La « Niña » se serait appelée la « Petite » dans le sens de la fille légère. Le Journal de bord de Christophe Colomb nous est connu grâce au chroniqueur Bartolomeo de Las Casas. L' influence politique de nos États-Unis actuels ne me contredira pas. Cristoforo Colombo, qu'on appelle en français Christophe Colomb, serait né à Gênes, en Italie, en 1451.Passionné de voyages, il s'installe au Portugal à l'âge de 25 ans. Il savait aussi que la conférence réunie pour juger de l'utilité de son projet n'allait pas lui faire de cadeaux : pourquoi lui pourrait réaliser ce que personne n'avait jusque-là envisagé... Comme le dira un de ses détracteurs, l'historien Jordanès : « Les limites de cet océan ne sont connues que de Celui qui les a établies ». Il rencontre les Indiens Lucayas qui nomment leur île « Guanahani », mais se sont des sauvages et les anneaux en or qu'ils portent aux oreilles semble être rare et sans intérêt pour eux : ce n'est pas eux qui le travaillent... Puis il aborde Cuba et Haïti qu'il baptise « Hispaniola » (L'île Espagnole). On l'écarte, on le calomnie, on le maudit même. (Il y a » (note). Le port de Gènes accueille les nombreux navires qui sillonnent la Méditerranée. Christophe Colomb est né en 1451 à Gênes (Italie). Puis, il se dirige vers le nord-ouest, atteint la Guadeloupe et la Martinique (les Indiens appelaient leur l'île Madinina ou Martinino, ce qui signifiait selon leur langue « l'île aux fleurs ». Extraits tirés de "Relations des quatre voyages entrepris par Christophe Colomb pour la découverte du nouveau monde de 1492 à1504, suivie de diverses lettres et pièces inédites extraites des archives de la monarchie espagnole" – Martin Fernandez de Navarrete. Il lui donne le nom « Jouanacaëra-Matinino ». Synthese sur Christophe Colomb pour demain svp d'au moins 30lignes qui ne fait pas trop copier coller. Le vaisseau amiral aurait été la « Marie Galante » (sans commentaire !). Des terres cultivables : il y a le maïs, la tomate, le chocolat (des mots aztèques), le tabac... Oui, ce Nouveau monde est plein de promesses. Christophe Colomb ne craint pas de s'inscrire dans le plan de Dieu. Il fait chaud. Sa protectrice, le reine Isabelle, meurt quelques temps plus tard, le laissant sans appui auprès de la cour. Il fit partie du dernier voyage de Colomb en 1502. De 1510 à 1530, les caravelles portugaises de plusieurs expéditions atteignent les … Les hommes scrutent chaque parcelle d'horizon, recueillent tous les débris qui flottent sur la mer, pêchent tous les poisons passant à leur portée... Un rameau qui porte de petites fleurs est recueilli par un marin de la Pinta. que Hernán Cortès et son armada touche le sol du Yucatán. V. Colomb's 191 research works with 1,589 citations and 1,486 reads, including: 413 Outcome in children diagnosed with cystic fibrosis via newborn screening 2003–2014 Au lever du soleil, ce que les Espagnols découvrent est un véritable paradis. » C'est un lecteur attentif du récit de Marco polo, « Le livre des merveilles du monde … Le Pape Alexandre VI a donné sa bénédiction. Il ne sera « réhabilité » que bien plus tard. Il connaît aussi la navigation dans l'océan Atlantique proche, en particulier les îles des Canaries, Madère, les Açores, où il fait du commerce. … Il longe la côte jusqu'au fleuve Orénoque (Venezuela). Le Roi a signé les « Capitulations » de Santa Fé par lequel Colomb devient « Grand Amiral de la Mer Océane » et surtout « Vice-roi des Indes ». Il laisse à La Navidad (La Nativité), la première « ville » espagnole du Nouveau Monde, sur l'île d'« Hispaniola », une troupe de 39 hommes : l'un de ses navires s'étant échoué sur des récifs, il faut laisser là des volontaires. Le vendredi 3 août 1492 avec 90 marins (des Basques et des Andalous qu'il a eu du mal à recruter) et trois navires : La Niña (La mignonne), La Pinta (La Fardée) et la caravelle Santa-Maria (en fait, une caraque de 25 m, un navire énorme pour l'époque, et elle ne prendra ce nom que lors des voyages ultérieurs de Colomb). Les dossiers font 3 pages + la page de garde. Si c'est bien le cas, il est possible de la contourner... Il sait aussi que les Indes sont immenses (personne n'est encore allé jusqu'à son extrémité) et qu'elle doivent« s'étendre sur plus de quinze heures... » (c'est à dire 15/24e de la circonférence de la Terre à l'équateur), ..., il ne devait rester que neuf parties à franchir pour aller d'un point extrême à l'autre ». L'Espagne vient de reconquérir bravement son territoire sur les Musulmans avec la prise de Grenade et on y a vu là la main de Dieu. Et effectivement, les richesses sont là : l'or bien sûr, mais surtout l'argent (Guanajuato, Taxco, Potosi...). Ils lui permettent de remonter au vent et le rendent ainsi plus propice à la navigation hauturière (de haute mer). Colomb l'estime à environ 750 lieues (4000 km), mais personne n'en sait rien... C'est énorme pour l'époque : l'expédition est un pari, mais s'il réussit... Il se rend aussitôt à Palos de Moguer, le 12 mai, avec les lettres royales lui permettant d'armer des navires. Celles-ci vont grossir jusqu'à devenir de vrais villes flottantes avec un château de proue et un château de poupe. Album - Christophe-Colomb; Album - Etre-ouvrier-au-XIXeme; Album - Exemples-documents-dossier-histoire-1-re-guerre-mondiale; Album - Identité culturelle Nord Pas de Calais; Album - James-cook-et-le-pacifique; Posez-moi vos questions ici; Catégories. Le second voyage, de septembre 93 à juin 96, est appuyé par des moyens plus conséquents : 17 caravelles et plus de 1500 hommes, et on refuse du monde : Il doit prendre désormais possession au nom du Royaume d'Espagne de toutes les terres qu'il découvrira. Aucune ville, aucun champ cultivé, aucune trace de civilisation et un peu d'or... Il rate de peu le Mexique où fleuri pourtant la brillant civilisation des Mayas. Temps modernes. Trouver une route plus rapide ne peut que les intéresser... Il rencontre le roi Jean II en 1484 mais celui-ci ne pense qu'à l'Afrique... Finalement, c'est auprès du roi d'Espagne Ferdinand d'Aragon et surtout de la reine Isabelle de Castille qu'il obtient le financement pour son expédition (grâce à l'appui de Louis de Saint Angeun et d'un certain Juan Perez qui l'introduit à la cour et qui se trouve être le confesseur de la reine Isabelle la Catholique). Elles dérivent d'un navire de charge de la côte de l'Algarve, au sud du Portugal, qui remontait bien au vent grâce à ses trois voiles triangulaires dites « latines ». Subjugué par la beauté de ces îles, Colomb écrit : « c'est la plus belle chose que j'ai jamais vue, aussi ne puis-je fatiguer mes yeux á contempler une telle verdure ». Le 7 novembre 1504, il débarque sans gloire en Espagne. Des masses herbeuses (dans la fameuse Mer des Sargasses) flottant au gré des courants rassurent d'abord les équipages (croyant à de l'herbe terrestre) mais, de plus en plus étendues, elles finissent par encercler les navire et risquent même de les immobiliser... Les oiseaux qui les survolent sont de plus en plus nombreux : fous, phaétons, pétrels... Mais pas de terre. Et accédez à des documents multimédia, exclusifs et surprenants ! Mais cette hypothèse paraît osée pour les navires d'une expédition patronnée par Isabelle la Catholique ! C'est sous le règne de Thoutmosis III (1504-1450 av. Histoire au cycle 3. « La caravelle capitaine que devait monter l'Amiral, se nommait la Santa Maria, la seconde qui avait pour commandant Martin Alonzo Pinzon, s'appelait la Pinta, enfin la troisième, Niña qui était gréée selon le mode latin... ». Il faut bien voir que ces hommes étaient tous profondément croyants et que rien sur Terre ne se fait sans l'assentiment de Dieu. ... Pour être sûr de ne pas faire de hors sujet, les Académies vous proposent de faire un dossier sur : Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique. La petite quantité d'or qu'il rapporte ne paye même pas les frais de l'expédition. En 1506, il publie un récit, « Mundus Novus », dans lequel il prétend avoir touché le premier le continent en 1497. 18 décembre 1492 : « il ordonna de pavoiser la nef et la caravelle d'armoiries et d'étendards pour la fête de Sainte Marie d'O et de l'Annonciation. Ses déductions deviennent des certitudes, mais pour convaincre le Roi d'Espagne et sa reine, il a davantage joué sur la dimension religieuse de son projet plus que pour les perspectives de débouchés commerciaux : il y aura des âmes à convertir et la reine n'est pas restée insensible à cet argument. «La vie et les voyages de Christophe Colomb» (1538, «La découverte du nouveau monde», Albin Michel, Paris, 1966). Aug 5, 2019 - Educational infographic & data visualisation Christophe Colomb Infographic Description Fiche exposés : Christophe Colomb - Infographic Source - La Gallega n'est pas la Santa Maria. », Las Casas désigne parfois le navire sous le nom de la Capitana (note) et le plus souvent sous celui de « nao », d'après le nom que donnent les Portugais aux caraques (note), Voici d'autre part comment l'historien Oviedo raconte le départ des bateaux : « Sortant donc du port de Palos par la rivière de Saltes, il entra en la mer Océane avec trois navires, armés et bien munis, donnant commencement au premier voyage et découvrement de ces Indes, le vendredi troisième d'Août 1492, et il commença à mettre en effet cette chose si mémorable et inspirée de Dieu, de laquelle il voulait faire cet homme arbitre et ministre. A propos de l'origine de Christophe Colomb, l'analyse du professeur Mascarenhas Barreto : « Bartolomé de Las Casas, le défenseur de Indiens... », sa véritable origine reste cependant mystérieuse. Il s'agirait soit de l'île dénommée aujourd'hui Watling, soit de Samana Cay, soit de l'île Cat. Mais son obstination aveugle à nier l'évidence, et l'échec, relatif, de son expédition, feront que ce continent qu'il avait découvert ne portera jamais son nom : Lettre au Roi Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille. 5). Il pense que les trois bateaux de Colomb avaient des noms de femmes de petite vertu :La « Pinta » se serait appelée la « Peinte » dans le sens de la « maquillée », autrement dit la « fière putain ». Le bateau de Christophe Colomb est à la fois le plus célèbre voilier du monde et le plus méconnu, car le mythe s'est emparé de l'Histoire et l'on n'a pas pour autant modifié les manuels scolaires. Quand elle appartint à Juan Niño, armateur de Moguer, les marins l'appelèrent Niña. Alors que les Vénitiens, les Florentins et les Espagnols, à la même époque, donnent à leurs bâtiments des noms variés qui rappellent celui de leur patron armateur ou de leur pays d'origine, des noms qui évoquent parfois telle ou telle vertu, qui exaltent celles d'un animal valeureux, plus ou moins totémique, au même moment, ces vaisseaux de Gênes portent exclusivement le nom de Santa Maria, complété évidemment, pour les distinguer, par celui d'un ou plusieurs saints. Les parents de Christophe Colomb sont tisserands. On décide de nommer un homme au dessus de tout soupçon, Don Nicolas d'Ovando, et de l'envoyer à l'île Espagnole pour juger les crimes de Bobadilla. Leurs Altesses, et notamment la sérénissime Isabelle, qui s'intéressait plus particulièrement à cela, ayant pris connaissance de la requête du duc qui demandait et réclamait comme une faveur, le soin d'équiper cette modeste flottille, l'illustre Reine dis-je, comprenant que cette affaire pouvait amener quelque chose de grand et de glorieux.... fit écrire au dit duc, qu'elle tenait sa proposition et son projet comme important service et qu'elle se réjouissait d'avoir, dans son royaume, un homme assez généreux et assez riche pour entreprendre une oeuvre aussi considérable, car la grandeur et la magnificence des vassaux rehaussent la gloire et l'autorité des princes suzerains, mais qu'elle le priait de trouver bon qu'elle dirigeât elle même cette affaire, que sa volonté était de s'en occuper efficacement, d'en faire les frais sur sa cassette, attendu qu'une pareille entreprise ne pouvait être que de la compétence des souverains. Dossier histoire et géo généralités; Dossier histoire généralités; Questions; Contact A la maison: un exercice pour réviser la localisation des espaces étudiés. Le doute s'installe dans son esprit. Ces derniers soutiennent l'expédition. Ils vont jusqu'en Indes chercher l'épice mais la route est longue et périlleuse. En juin 1503, épuisé, malade, les yeux rongés par le sel marin, il s'échoue en Jamaïque. On estime qu'elle faisait 26 mètres de long et jaugeait une centaine de tonneaux. Mais finalement il ne découvrira que l'île de la Jamaïque. Du navire, les marins peuvent apercevoir des hommes et des femmes nues à la peau brune qui leur font des signes. Chaque semaine, un contrepoint historique de l'actualité, anniversaires, récits, devinettes : Gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment, Téléchargez le document au format pdf (gratuit). Or de ces trois navires, la Galléga était le maître, en lequel était Colomb. Les hommes brutalisent et volent les Indiens : tous le travail « politique » de Colomb est ruiné. De 1492 à 1504, Christophe Colomb va découvrir une « terre ferme » qui bientôt deviendra l’Amérique, métamorphosant à jamais l'image du monde. L'aventure tourne au désastre... et son esprit commence à vaciller. Elle faisait 23 mètres de long et jaugeait 60 tonneaux. Le seul véritable problème, c'est la question des distances à parcourir. Il … En savoir plus, Herodote.net se développe avec le seul soutien de ses abonnés...En savoir plus, Déposez votre email afin d'être averti des événements relatifs à l'Histoire : expositions, conférences, spectacles etc. La machine d'Ancythère, considérée comme la plus élaborée des astrolabes date de l'époque hellensitique. Colomb ne cède pas et continue sa route tout droit : il n'y a plus de temps à perdre. Celui-ci, convaincu de la fidélité de son Amiral, le remet aussitôt dans la dignité de ses fonctions. ». En 1897 Celso Garcia de la Reiga consacrait un livre au sujet : «La Gallega» nave capitana de Colón. Les trois capitaines et pilotes étaient frères, tous natifs de Palos, comme la plupart de ceux qui constituaient cette armée. Cette découverte, c'est un ami de Colomb qui allait en tirer tous les bénéfices : le florentin Amerigo Vespucci . Colomb repense à Moïse qui, emmenant les Hébreux hors d'Egypte, sollicita une aide de Dieu. Les Ottomans restreignent les itinéraires passan… Les équipages, bien que disciplinés, commencent à douter de la réussite de l'expédition. Il ont enfin atteint leur but. » (note), En dépit de ces récits troublants, l'histoire officielle n'a voulu retenir depuis le XVIe siècle que la version du fils de Christophe Colomb, Fernando (note). Après le contournement du cap de Bonne-Espérance par Bartolomeu Dias en 1488, les caravelles cessent de tenir un rôle important dans les explorations. Magellan n'a donc pas fait le tour du monde, contrairement aux 18 membres survivants de l'équipage, qui rentrent en Espagne le 6 septembre 1522 sous le commandeme… Document 2 Christophe Colomb, 1er contact avec le Nouveau monde, gravure de Théodore de Brie, BNF, 1592. En 1500, un autre portugais, Cabral découvre le Brésil et l’explore. Celui-ci ne cite jamais le nom de son bâtiment. Il découvre que les hommes de La Navidad ont été massacrés et certains même dévorés par les autochtones... Il comprend vite que de puissantes rivalités animent les différentes tribus de l'île. 1. Désabusé, il constate que son autorité n'a plus beaucoup de valeur... L'or n'abonde pas vraiment et les terres qu'il aborde ne ressemblent vraiment plus au paradis terrestre qu'il disait avoir découvert lors de ses délires mystiques. Il désigne toujours le navire par les vocables de « Nef » ou de « Vaisseau amiral » (note). Il part avec 4 caravelles, 140 hommes dont son propre fils, Fernando (il n'a que 14 ans). » Il montra au cacique « les bannières royales et celles de la croix ». Sous sous règne, l'Égypte atteint sa plus grande extension, jusqu'au royaume du Mitanni, du côté de l'actuelle Syrie. des hommes : Lettre de Colomb au Roi Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille. Christophe Colomb, Journal de bord du premier voyage (extraits), novembre-décembre 1492. Pourtant le temps presse. Christophe Colomb fait des études de mathématiques et de cartographie. Le Mexique entre en scène... Pour en savoir plus sur la vie de Christophe Colomb et ses voyages vers le Nouveau Monde, je vous conseille de lire le récit de sa vie écrit par son fils Fernand Colomb, qui l'accompagna d'ailleurs lors de son dernier voyage vers le nouveau continent. Christophe Colomb (Cristoforo Colombo),né entre le 25 août et ... *Synthèse : La découverte du continent américain par Christophe Colomb en 1492 marque le début de la ... Christophe Colomb à ouvert les portes sur un tout nouveau chapitre de notre histoire. persuadé" Vu sur … Le cartographe allemand Waldeseemüller, trompé par les écrits de Vespucci, lui attribue la découverte du nouveau continent et le baptise alors : « Americi Terra », l'Amérique... Christophe Colomb n'a jamais foulé la terre du Mexique et ce n'est qu'en février 1519 (27 ans après la découverte !) Le Nouvel Empire égyptien est à son apogée. Son propriétaire l'appela la Gallega (la Galicenne) (note). Au XVe siècle, les navires de mer dérivent pour la plupart des caraques arabes. Le troisième voyage, en 1498, le fait débarquer sur le continent, probablement au Salvador. Le chroniqueur note aussi : « ...una carabela, que tenia nombre la Pinta, que era la mas ligera y velera..., en la otra, que llamaban la Niña..., en la tercera, que era la nao algo mayor que todas, quiso ir el, y asi aquella fue la Capitana. Le Roi d'Espagne peut maintenant se tourner vers d'autres horizons. Il pense être vite secouru mais le temps passe sans qu'aucun bateau n'apparaisse : le gouverneur de l'île Espagnole, le préfet Porras, ne semble pas s'inquiéter outre mesure de son sort : il attendra huit mois avant de voir arriver les secours, et encore... C'est grâce à Diègue Mendez, l'un de ses fidèles, qu'il réussit à regagner le port. Il retourne à Cuba qui semble être la plus grande île de l'archipel. Il faut dire que les conséquences de sa découverte sont encore insoupçonnables et de ce fait il a donc pu obtenir du Roi des droits et des privilèges exclusifs... et exorbitants. Il aurait séjourné à Elmina, au Ghana, vers 1482-1485. Il est né à Gênes entre le 26 août et le 31 octobre 1451. Il a écouté pendant des années les récits des marins perdus ou naufragés. Il a relus les cosmographes comme Strabon, Ptolémée et Aristote. Pinzón arrive le premier en Galice mais le Roi, constatant le subterfuge, lui interdit de paraître devant ses yeux : humilié, il tombe malade et meurt à ce moment-là... Colomb arrive enfin : le Royaume lui réserve un accueil triomphal... Il traverse l'Espagne à pied jusqu'à Barcelone où se trouve le Roi et sa cour, exhibant sur son passage ses trophées et accompagné des Indiens nus recouvert de plumes multicolores... Il aura le privilège de s'asseoir à la droite du Roi tel l'héritier royal.