Ces caractères, qui constituent le syndrome de domestication, sont souvent défavorables à la vie de la plante en milieu naturel. permet d'améliorer la capacité des plantes sauvages à … L’étude des génomes montre un appauvrissement global de la diversité allélique lors de la domestication. I La domestication des plantes A Les objectifs de la domestication B La sélection massale C Améliorer les plantes à l'aide de techniques de croisement II L'apport des biotechnologies dans l'amélioration des plantes. Une espèce cultivée présente souvent de nombreuses variétés (forme de biodiversité). B/ Étapes et résultats du processus de domestication, C/ les bases génétiques de la domestication, II/ Des techniques mise au service de la domestication, A-technique de croisement et biodiversité cultivée, IV/ Domestication végétale et conséquences biologiques sur l’évolution des populations, : Les pratiques culturales (par exemple pour la production de graines) constituent un enjeu majeur pour nourrir l’humanité.La sélection (empirique ou programmée) exercée par l’être humain sur les plantes cultivées au cours des siècles a retenu des caractéristiques différentes de celles qui étaient favorables à leurs ancêtres sauvages. La domestication des plantes : est un processus qui a précédé l’agriculture, améliore la survie de la plante dans son milieu naturel. Support TP1 - Gènes PSY Carotte (Anagène) TP1 (ancien) - La domestication du maïs. F1 x P 2 croisement-test. Exercice 2A - Pollinisation Spring/Okiep. I/ La domestication des plantes sauvages Exemple: L'origine des blés cultivés (cf aussi livre p.242 - 243) Comparaison des blés cultivés et d'espèces sauvages proches: les blés cultivés (blé dur et blé tendre) présentent des caractéristiques communes avec les espèces sauvages comme l'amidonnier sauvage et 1994.Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques. Quiz BAC S SVT - La plante domestiquée et vie fixée chez les plantes : Révisions BAC S SVT ! Pour se nourrir, s’habiller, ou encore se soigner, l’Homme met à profit la biodiversité végétale. La perte de certaines caractéristiques des plantes sauvages (comme des défenses chimiques ou des capacités de dissémination) et l’extension de leur culture favorisent le développement des maladies infectieuses végétales. Les pratiques culturales (par exemple pour la production de graines) constituent un enjeu majeur pour nourrir l’humanité. Problématique : Comment l’homme est-il parvenu à domestiquer les plantes sauvages depuis 10 000 ans, et actuellement ? Pour obtenir une plante stable, ils ont alors réalisé des séries d’autofécondation couplées à des tris des plantes produites. QCM 2 1. Conclusion : les individus sélectionnés par l’Homme au cours de la domestication sont le résultat de modifications génétiques spontanées comme l’hybridation, la polyploïdisation ou l’apparition de mutations sur certains gènes. En une dizaine de générations, ils ont obtenu des lignées pures (variétés lignées) qui sont génétiquement homogènes et stables. Ces fragilités doivent être compensées par des pratiques culturales spécifiques. L'engrain sauvage et l'amidonnier sauvage La dynamique des zones de divergence, 2.2 C. La dynamique des zones de convergence, Thème II – Écosystèmes et services environnementaux, Thème III – 1. Il a d’abord utilisé des plantes sauvages, puis, il y a environ 10 000 ans, il a commencé à domestiquer les plantes afin de pouvoir les cultiver. ( Déconnexion /  Recenser, extraire et organiser des informations sur des exemples d’utilisation de biotechnologies pour créer de nouvelles variétés: transgénèse, édition génomique…Recenser, extraire et exploiter des informations concernant des mécanismes protecteurs chez une plante sauvage (production de cuticules, de toxines, d’épines…) et les comparer à ceux d’une plante cultivée. À partir de l'étude des documents, cocher la bonne réponse dans chaque série de propositions du QCM, afin de mettre en évidence les étapes de l'obtention de Raphanobrassica et d'expliquer pourquoi elle n'est pas cultivée aujourd'hui. Par la sélection scientifique des plantes : les rendements des cultures ont pu progresser, les agriculteurs peuvent produire leurs semences. La culture des plantes constitue donc un enjeu majeur pour l’humanité. L’exploitation des ressources génétiques (historiques ou sauvages si elles existent) permet d’envisager de nouvelles méthodes de cultures (réduction de l’usage des intrants, limitation des ravageurs par lutte biologique).La domestication des plantes, menée dans différentes régions du monde, a eu des conséquences importantes dans l’histoire des populations humaines. Avertissez-moi par e-mail des nouveaux commentaires. Des mutations de ces quelques gènes ont causé des changements phénotypiques parfois spectaculaires permettant le passage de l'état sauvage à cultivé. Identifier des caractères favorisés par la domestication (taille, rendement de croissance, nombre des graines, précocité, déhiscence, couleur…). Les premières plantes ont été domestiquées autour de 9000 av. La sélection massale s'opère sur des variétés sauvages, sans pour autant entraîner leur disparition. Conduire un projet pour suivre une culture de semences commerciales sur plusieurs générations, en prévoyant un protocole de comparaison des productions obtenues. Les conséquences de la domestication : quiz n°1 - QCM de SVT Terminale Générale sur Annabac.com, site de référence. I- Conséquences de la domestication sur la biodiversité végétale. Grâce aux fossiles, nous savons que nos ancêtres ont commencé à domestiquer les plantes (mais également les animaux) il y a environ 10 000 ans avant JC. 5 plantes à croquer. Il a d’abord utilisé des plantes sauvages, puis, il y a environ 10 000 ans, il a commencé à domestiquer les plantes afin de pouvoir les cultiver. Au cours de son histoire, l’homme a domestiqué de très nombreuses plantes : riz, blé, lentilles, bananes, etc. [long, brun] x ... La domestication des plantes : ... ? Ces fragilités doivent être compensées par des pratiques culturales spécifiques. Article « La lutte pour sauver le riz traditionnel indien » Pour la Science Avril 2020. Analyser des informations sur la quantité d’amylase salivaire ou sur les gènes de synthèse des omégas 3 dans les populations humaines et établir le lien entre ces éléments et le régime alimentaire de ces populations. L’étude des génomes montre un appauvrissement global de la diversité allélique lors de la domestication. Problème : Comment une plante sauvage peut-elle être coévolution, évolution culturelle. Elles ont des caractéristiques agronomiques et nutritionnelles variables. La dynamique interne de la Terre, 2.2 A. Posted By : J Boscq; septembre 03, 2020; No Comments » 1- L’organisation fonctionnelle des plantes à fleurs . ( Déconnexion /  I. Cette diversité résultede mutations dans des gènes particuliers. Problématique : Comment l’Homme a-t-il produit le maïs cultivé que nous connaissons  actuellement ? ... La domestication des plantes . Le maïs aurait pour ancêtre sauvage le téosinte et pour aire d’origine l’Amérique centrale, foyer de domestication : on y retrouve les vestiges archéologiques témoignant de sa culture par l’Homme. Comment le génie génétique permet-il de continuer l’amélioration des plantes ? L'Homme est capable d'agir sur le génome des plantes cultivées et d'intervenir sur la biodiversité. Problématique : Comment expliquer l’origine des plantes cultivées actuelles ? les plantes cultivees sont le fruit de la domestication des plantes sauvages Des études archéologiques montrent que les plantes aujourd’hui cultivées sont le fruit d’une domestication qi s’est étende sr plusieurs milliers d’année d’espèces végétales dites sauvages. L'engrain sauvage et l'amidonnier sauvage I. Thème 3 L’organisation fonctionnelle des plantes à fleurs La plante, productrice de matière organique Reproduction de la plante entre vie fixée et mobilité La domestication des plantes (à faire après l'épreuve écrite) Progression choisie (30H de cours-soit 5 semaines de cours) Le Concept d’agrosystème et plante domestiquée du cycle 3 au cycle terminal QCM n° 165 vu le 28-11-2020 (21:15). À la recherche du passé géologique de notre planète, TP 1 : La datation relative à toutes les échelles, TP2 : les fossiles, outils de découpage du temps. Cette sélection s’est opérée au cours de l’établissement d’une relation mutualiste entre plantes et êtres humains. ( Déconnexion /  La sélection est à l’origine de la création de nombreuses variétés au sein des espèces cultivées, permettant ainsi d’offrir à chaque région une certaine diversité alimentaire. Si elle a permis la révolution néolithique, c'est aussi un processus qui se prolonge aujourd'hui, l'homme ayant domestiqué un grand nombre d'espèces (plus de 200) végétales depuis la dernière période glaciaire il y a 10 000 ans. Les caractéristiques phénotypiques distinguant une espèce cultivée des espèces sauvages proches sont associées à certains allèles de quelques gènes. La sélection variétale s’est donc faite de proche en proche à partir du foyer de domestication : chaque nouvelle variété a été sélectionnée à partir des maïs des régions voisines et elle est ainsi adaptée aux conditions climatiques régionales. Les OGM sont obtenus : Question 3 : (1 Pendant des centaines d’année, l’Homme a donc sélectionné, croisé des plantes d’abord empiriquement puis de manière dirigée et volontaire. Cette sélection s’est faite de façon empirique par sélection visuelle (stature de la plante, taille des grains …), 1) De la plante sauvage à la plante cultivée. La découverte des monticules est la dernière preuve de l’impact considérable que les gens ont eu sur la région. Question 4 : La domestication des plantes sauvages : contribue à l’augmentation de la biodiversité. La production de semences commerciales est devenue une activité spécialisée.Une espèce cultivée présente souvent de nombreuses variétés (forme de biodiversité). Dans le cas du Maïs, la domestication a eu lieu en unique foyer localisé au Mexique. Cependant, les caractères recherchés par l’Homme ne sont pas toujours présents chez les plantes sauvages. ... Donner les mécanismes de domestication des plantes; 09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local) support@kartable.fr. I. Les processus de la domestication : quiz n°1 - QCM de SVT Terminale Générale sur Annabac.com, site de référence. Le croisement de plantes sauvages aux caractères distincts peut conduire à des plants ayant des caractéristiques positives cumulées et donc présentant un intérêt en culture. La biodiversité change au cours du temps. Les variétés hybrides : sont issues d’un processus de sélection de caractères génétiques intéressants, combinent des caractéristiques agronomiques intéressantes issues des deux parents, sont le résultat d’auto-croisements répétés. Elle a contribué à la sélection de caractères génétiques humains spécifiques. Pour se nourrir, s’habiller, ou encore se soigner, l’Homme met à profit la biodiversité végétale. La perte de certaines caractéristiques des plantes sauvages (comme des défenses chimiques ou des capacités de dissémination) et l’extension de leur culture favorisent le développement des maladies infectieuses végétales. I. Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Google. QCM : - La domestication des plantes par l'Homme Vidéo : Xavier MARTIN, délégué régional du GNIS à Reims, retrace l'histoire des ancêtres des blés actuels, issus de la domestication de graminées sauvages. COURS ÉLÈVES TS 29/03/19 6.2.1 Production de plante par sélection La sélection exercée par l'Homme sur les plantes cultivées a souvent retenu (volontairement ou empiriquement) des caractéristiques génétiques différentes de celles qui sont favorables pour les plantes Les groupes qui se sédentarisent au néolithique sélectionnent dans leur environnement des espèces sauvages présentant un A partir de ces foyers dits « d'origine », l’agriculture s’est en suite répandue à travers le monde. Elles sont adaptées à des conditions de cultures locales. Les traces du passé mouvementées de la Terre, TP 4 Les marques de la fragmentation continentale et de l’ouverture océanique, Comportements, mouvement et système nerveux, TP2 Fonctionnement d’un neurone et message nerveux, TP3 Transmission synaptique et contraction musculaire, TP5 Dysfonctionnements du système nerveux et conséquence comportementale ou conséquence sur la santé, Produire le mouvement : contraction musculaire et apport d’énergie, TP6 la cellule musculaire à différentes échelles, TP8 Mise en évidence expérimentale de la respiration, Comportements et stress : vers une vision intégrée de l’organisme, De la plante sauvage à la plante domestiquée, L’organisation fonctionnelle des plantes à fleurs, TP2 circulation de matière dans la plante, La plante, productrice de matière organique, TP4 production de matière organique par photosynthèse, Reproduction de la plante entre vie fixée et mobilité, Observation microscopique de cyanobactéries, production de dioxygène et indices fossiles, Mise en évidence expérimentale des mouvements de CO2 entre certains réservoirs, Indicateurs des climats passés et actuels (1), Identifier des traces de variations climatiques passées, Indicateurs des climats passés et actuels (2), Thème I – 1. Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. I LA DOMESTICATION DES PLANTES SAUVAGES Il y a environ 10 000 ans un long processus d’évolution a conduit certaines communautés de chasseurs cueilleurs à cultiver des plante sauvages pour leur alimentation, leurs habits, leur médecine. Elle permet également d’aborder la domestication des plantes sous l’angle de l’archéologie grâce à une étude critique des restes végétaux et une restitution synthétique sous forme de cartes et plans. La plante domestiquée Pour se nourrir, s’habiller, ou encore se soigner, l’Homme met à profit la biodiversité végétale. Ces fragilités doivent être compensées par des pratiques culturales spécifiques. SVT: Révisez le chapitre de Terminale S La plante domestiquée avec Kartable ️ Programmes officiels de l'Éducation nationale Thème Enjeux planétaire et contemporain La plante domestiquée L’utilisation des plantes par l’homme est une très longue histoire, qui commence par la cueillette, se développe avec l’agriculture, et se poursuit, aujourd’hui, par … QCM défense des plantes. QCM (3 points) QCM (3 points) ANNEXE : à rendre avec la copie Cocher la bonne réponse, pour chaque série de propositions : 1- $\textbf{La sélection exercée par l’Homme sur les plantes … L'Homme a utilisé diverses techniques pour domestiquer les plantes comme la sélection massale, les croisements intra et interspécifiques ou la transgénèse, de sorte qu'aujourd'hui, les plantes cultivées ne sont plus aptes à vivre en milieu sauvage. 2) Le croisement-test et les génotypes. La domestication des plantes - QCM de SVT Terminale S sur Annabac.com, site de référence. C’est notamment le cas entre le maïs et le téosinte. L’exploitation des ressources génétiques (historiques ou sauvages si elles existent) permet d’envisager de nouvelles méthodes de cultures (réduction de l’usage des intrants, limitation des ravageurs par lutte biologique).La domestication des plantes, menée dans différentes régions du monde, a eu des conséquences importantes dans l’histoire des populations humaines. 2A. Domestication du blé ts svt La plante domestiquée - TS - Cours SVT - Kartabl . Ces techniques de génie génétique permettent d’aboutir à l’obtention d’organisme génétiquement modifié (OGM). Découvrez-en plus dans cet épisode de la Minute Nature! La domestication des plantes - QCM de SVT Terminale S sur Annabac.com, site de référence. Thème 3 - De la plante sauvage à la plante domestiquée . Or, sur le continent américain, les variétés anciennes les plus proches géographiquement sont aussi les plus apparentées. Thème 3 - De la plante sauvage à la plante domestiquée . L’étude des génomes montre un appauvrissement global de la diversité allélique lors de la domestication. Exercice 2B : Etude de la carotte. La perte de certaines caractéristiques des plantes sauvages (comme des défenses chimiques ou des capacités de dissémination) et l'extension de leur culture favorisent le développement des maladies infectieuses végétales. Comment le génie génétique permet-il de continuer l’amélioration des plantes ? Ces croisements provoqués ont permis la création de variants adaptés aux besoins « mondiaux ». I – la domestication à l’origine des plantes cultivées C1 : L'organisation fonctionnelle des plantes à fleurs; C2 : La plante, productrice de matière organique; C3 : Reproduction de la plante entre vie fixée et mobilité; C4 : La domestication des plantes; 2B. Variation génétique et santé, 1.3 Altérations du génome et cancérisation, 1.4 Variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques, Thème III – 2. Il a fondé Le Chemin de la Nature: un site et une chaine Youtube qui vous apprendront tout sur les plantes sauvages. Besoin de plus de renseignements sur l'abonnement ou les contenus ? point) àApparition de nouveaux caractères qui distinguent une espèce cultivée d’une espèce sauvage. La domestication des plantes, menée dans différentes régions du monde, a eu des conséquences importantes dans l’histoire des populations humaines. sur le choix (sélection) d’individus possédant des caractéristiques agronomiques intéressantes : productivité, résistance à des parasites puis sur le croisement des individus. Changer ), Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Cette perte de capacités dans l’espèce cultivée rend la plante mal adaptée à la vie sauvage et nécessite une action permanente de l’Homme pour maintenir ces espèces. sur des croisements répétés conduisant à l’obtention d’hybrides avec des combinaisons alléliques nouvelles encore plus performantes. La perte de certaines caractéristiques des plantes sauvages (comme des défenses chimiques ou des capacités de dissémination) et l’extension de leur culture favorisent le développement des maladies infectieuses végétales. L'étude des génomes montre un appauvrissement global de la diversité allylique lors de la domestication. En Europe, de nombreuses productions végétales devenues importantes ont des origines géographiques très lointaines, comme par exemple la pomme de terre, originaire du Pérou ou le maïs de l’Amérique Centrale. Avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles. En effet, en se mettant à cultiver des plantes sauvages, il a fait émerger de nouvelles espèces ou sous-espèces, domestiques. plante sauvage, plante domestiquée, diversité génétique, sélection artificielle, coévolution, évolution culturelle. Question 4 : La domestication des plantes sauvages : contribue à l’augmentation de la biodiversité. Cela explique que l’on rencontre rarement les espèces cultivées dans les écosystèmes naturels. Identification par l’Homme et choix des caractères favorables (morphologiques). Ce processus de sélection artificielle est à la base de la domestication. QCM n° 2 vu le 01-12-2020 (12:26). Marché de légumes (Madagascar). La domestication des plantes a accompagné les débuts de l'agriculture et a été un facteur essentiel du développement humain. Grâce aux connaissances acquises en génétique et en biologie moléculaire, les scientifiques ont développé des techniques basées : Néanmoins, certaines plantes sont affaiblies par la forte homozygotie de leur génome. ( Déconnexion /  ne fait pas appel aux Organismes Génétiquement Modifiés (OGM). Au cours de la sélection des variétés cultivées plus au nord, la capacité à fleurir précocement a été sélectionnée. Dans la seconde partie de cette revue, nous montrons comment le développement de nouveaux marqueurs moléculaires dans un contexte post-génomique permet d'élucider l'origine de la domestication des plantes. Chez le maïs, 2 gènes sont particulièrement intéressants en terme agronomique : Les différentes génétiques restent toutefois assez modérées chez la plupart des plantes cultivées qui sont souvent encore interfécondes avec l’ancêtre supposé. De la plante sauvage à la plante domestiquée. L’analyse du maïs et de son ancêtre supposé (le téosinte) montre que les différences génétiques sont relativement restreintes. Ainsi, ces variétés peuvent être commercialisées. QCM n° 206 vu le 07-11-2020 (18:34). Le fonctionnement du système immunitaire humain, 2.3 L’utilisation de l’immunité adaptative en santé humaine, Thème 1-Une longue histoire de la matière, Thème 2– Le Soleil, notre source d’énergie, Thème 4–Son et musique, porteurs d’information, S1 Corps humain : de la fécondation à la puberté (1), S 2 Corps humain : de la fécondation à la puberté (2). DM : Synthèse plante + Exercice 2B mutants floraux (ABC) ... TP1 - La domestication de la carotte. I/ La domestication des plantes sauvages ; Il existe aujourd’hui une 10° de foyers identifiés, des plantes cultivées. Les plantes que nous cultivons sont très différentes des espèces sauvages qui leur sont apparentées. s’est réalisée sans l’intervention des hommes. La domestication du maïs. 2- La plante, productrice de matière organique 3- Reproduction de la plante entre vie fixée et mobilité L’étude des génomes montre un appauvrissement global de la diversité allélique lors de la domestication. En effet, la saison chaude étant plus courte, il est préférable d’avoir des maïs qui fleurissent vite. point) Question 2 : (1 La sélection (empirique ou programmée) exercée par l’être humain sur les plantes cultivées au cours des siècles a retenu des caractéristiques différentes de celles qui étaient favorables à leurs ancêtres sauvages. De la plante sauvage à la plante domestiquée. Après le domestication, les plantes cultivées ont continué d’être soumises à la sélection artificielle : c’est la phase de sélection variétale dirigé par l’Homme, à l’origine des variétés anciennes des plantes cultivées. L’exploitation des ressources génétiques (historiques ou sauvages si elles existent) permet d’envisager de nouvelles méthodes de cultures (réduction de l’usage des intrants, limitation des ravageurs par lutte biologique).La domestication des plantes, menée dans différentes régions du monde, a eu des conséquences importantes dans l’histoire des populations humaines. Explications par les pairs - Collège des Apôtres Jounieh Liban - … Sédimentation et milieux de sédimentation, Structure et fonctionnement des agrosystèmes, Caractéristiques des sols et production de biomasse, Vers une gestion durable des agrosystèmes, Agents pathogènes et maladies vectorielles, http://www.gnis-pedagogie.org/mais-origine-et-caracteristiques.html, une « expérience » de domestication du Renard argenté, Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International, une vidéo visualisant le mode d’action d’une enzyme de restriction Eco RI. Christophe de Hody est un botaniste, spécialiste des plantes comestibles et de leurs bienfaits sur le corps. La sélection des plantes domestiquées : de la domestication initiale aux biotechnologies La culture des plantes pour l'alimentation humaine mais aussi l'habillement, l'énergie, la médecine, etc., constitue un enjeu majeur pour l'humanité.Les espèces végétales actuellement cultivées sont issues d'une domestication d'espèces végétales initialement sauvages. Aujourd’hui, de nombreuses techniques favorisent la création de plus en plus rapide de nouvelles variétés végétales (par hybridation, par utilisation des biotechnologies, etc.). I – la domestication à l’origine des plantes cultivées Comportements, mouvements et système nerveux; 3B. Aujourd'hui, les plantes cultivées n'ont plus rien à voir avec les plantes sauvages dont elles sont issues. C’est un élément fondamental qui a conduit à sédentariser les populations qui sont passés d’un mode « chasseur cueilleur » à un mode « agriculteur » (suivre les liens pour une analyse critique de cette étape de notre histoire !).
Météo Denpasar, Denpasar City, Bali, Indonésie, Enghien Paris Distance, Exposé Sur Hermès 6ème, Mouton Qui Ne Se Lève Plus, Corrigé Banque Pt Si C 2015, Aurore Mots Fléchés 3 Lettres, Amérique Du Sud 2013,